Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
9 novembre 2019 6 09 /11 /novembre /2019 07:54

 

également nommé: "ibiza undead" ou "ecstasy of the dead"
année: 2016
réalisé par: Andy Edwards
avec: Jordan Coulson, Ed Kear, Homer Todiwala, Marcia Do Vales, Cara Theobold, Algina Lipskis

 


l'histoire:

Malgré une pandémie mondiale zombiesque, un groupe de djeuns se rend à Ibiza pour picoler, se droguer et baiser. Mais la fête vire au cauchemar quand l'île est envahie de zombies.

 

 

 

 

ma ptite critique:

 

Des djeuns qui vont sur une île pour danser, picoler et baiser avant qu'une invasion de zombies gâche la fête, on a déjà vu ça dans d'autres films comme "house of the dead" ou "go goa gone".

 

 

On reste dans les classiques du teen movie où on assiste à des gags potaches mettant en vedette des jolies filles sexy à moitié nues. Toutefois, l'exercice est maitrisé avec certaines scènes marrantes et des acteurs convaincants.

 

 

Certains personnages comme le chauffeur de taxi taré ou le patron de club qui transforme ses employés en zombies sont sympas. Et quand les zombies débarquent nombreux, on a le droit à pas mal de scènes gore.

 

 

Bref, un plaisir coupable qui n'apporte rien de nouveau mais qui arrive à distraire en réutilisant les codes du genre avec efficacité.

 


ma note:    4 /4

 

 


bande annonce:

 
 
31 octobre 2019 4 31 /10 /octobre /2019 19:35

 

année: 2019
série créée par: Aron Eli Coleite et Brad Peyton
avec: Colin Ford, Alyvia Alyn Lind, Austin Crute, Sophie Simnett, Matthew Broderick

 


l'histoire:

Une guerre nucléaire-bactériologique a dévasté le monde, transformant les adultes en zombies. Six mois plus tard, Josh, un ado asocial aidé entre autre par une gamine pyromane et un apprenti samouraï essaye de retrouver sa bien aimée dans une ville de Glendale en ruine sillonnée par les gangs d'adolescents meurtriers et les hordes de zombies assoiffés de sang.

 

 

 


ma ptite critique:

 

Cette série qui vient de sortir sur netflix s'inspire beaucoup du ton humoristique de "bienvenue à zombieland". On remarque ça surtout quand le personnage principal parle directement à la caméra pour nous expliquer les règles de ce monde post-apocalyptique via de nombreux flashbacks.

 

On sent aussi l'influence d'autres films cultes comme "mad max 2" pour le look des gangs d'ados psychopathes qui se sont regroupés par thèmes comme pour des fraternités. On a ainsi les sportifs débiles, les intellos, les vegans, les petasses, etc...

 

 

Mais malgré ce sentiment de déjà vu, difficile de ne pas être embarqué par le délire de cette série vraiment drôle. En plus, les personnages interprétés par de jeunes acteurs prometteurs sont vraiment sympathiques. On est pas dans un drame humain où les protagonistes regrettent leur vie d'avant, tout le monde a l'air d'apprécier la liberté découlant de l'apocalypse. Chacun peut ainsi pousser à fond son délire.

 

J'ai également aimé les morts-vivants de "daybreak" surnommés les goules. De loin, ils ont l'air d'humains parlant entre eux mais c'est un leurre car ils répètent en boucle leur dernière pensée. Dès qu'ils repèrent une proie ou sentent du sang, ils deviennent enragés.

 

 

Mais malgré des idées cool comme les animaux mutants ou le mystérieux motard cannibale, on est plus devant de la comédie pour ados que devant de l'horreur. Personne n'a réellement peur des zombies qui ont un second rôle. La rivalité entre djeuns comme dans une école est au centre de la série.

 

Bref, une excellente série comique pour ados avec de nombreuses situations cocasses (et vannes potaches) vécues pas une bande de djeuns survivants gentiment barjots.

 


ma note:    4 /4

 

 


bande annonce:

 
 
25 octobre 2019 5 25 /10 /octobre /2019 18:54

 

titre original: "search and destroy"
année: 1988
réalisé par: J. Christian Ingvordsen
avec: J. Christian Ingvordsen, Boris Lee Krutonog, Johnny Stumper, Dan Lutsky

 


l'histoire:

Des terroristes communistes à la solde du KGB s'introduisent dans un centre de recherche militaire des États-Unis. Et alors que la delta force donne l'assaut, les terroristes libèrent une arme bactériologique qui contamine les laboratoires et la ville de Farmdale située à côté. Le virus rend fous les habitants du coin. Pour enrayer l'épidémie, l'armée place la zone en quarantaine.

 

 

 


ma ptite critique:

 

Le film a pas mal de similitude avec "the crazies" surtout quand on voit des militaires portant des masques à gaz tirer sur la population locale. Sauf que contrairement au chef d’œuvre de George A. Romero, "contact et destruction" ne se focalise pas sur des survivants de la ville infectée mais sur les militaires de la delta force trahis par leur pays (on sent l'inspiration de "rambo"). Il y a aussi un petit peu d'espionnage avec un complot d'agents secrets en pleine guerre froide.

 

 

Même si j'aurais aimé voir plus d'habitants péter les plombs à cause du virus, le film est généreux en fusillades avec une guérilla rythmée entre delta force et militaires. On est plus dans un film d'action qu'un film d'horreur.

 

 

Et même si les acteurs ne sont pas au top (la VF n'aidant pas) et qu'on subit quelques incohérences qui piquent les yeux, j'ai bien aimé cette série B très représentative du cinéma d'action des années 80.

 

 

ma note:    4 /4

 

 

 

bande annonce Japonaise:

 
 
18 octobre 2019 5 18 /10 /octobre /2019 17:29

 

année: 2019
réalisé par: Bertrand Bonello
avec: Louise Labeque, Wislanda Louimat, Katiana Milfort

 

 

l'histoire:

Pour reconquérir son keum, une ado du pensionnat de la Légion d'honneur veut recourir au vaudou par l'intermédiaire de sa copine dont le grand papa était un zombie à Haïti.

 

 

 

 

ma ptite critique:

 

En un mot (et en Anglais comme le titre du film):     b     o     r     i     n     g     !    !    !

 

Le retour au zombie vaudou venu d'Haïti et exploité par des personnes malveillantes comme dans le vieux cinéma pré-Romero ("les morts vivants","vaudou") permet de se distinguer des autres films de zombies récents, ce qui est une bonne chose.

 

Mais l'idée d'en faire un film pour adolescentes et le fait que ce film soit Français n'étaient pas de bon augure. Car des films Français de genre, il n'y en a pas beaucoup de biens. C'est généralement chiant et prétentieux. Et malheureusement, ce film ne fait pas exception.

 

 

On suit en parallèle deux histoires. D'un côté, on observe le très lent quotidien d'un zombie dans les années 60 à Haïti. Et de l'autre côté, on suit le quotidien hyper chiant d'adolescentes scotchées à leur portable et parlant musique lors de soirées pyjama ultra ennuyeuses.

 

Si vous désirez quand même découvrir  ce "zombi child", je vous conseille de mettre en avance rapide pour atteindre les dix dernières minutes du film. Car à la toute fin, on voit (brièvement) le baron samedi, un personnage toujours fun dans les films parlant vaudou comme "vivre et laisser mourir"ou "sugar hill". Car à part ça, il n'y a rien à sauver de ce film super chiant vide de sens et sans intérêt.

 

 

ma note:    0 /4

 

 


bande annonce:

 
 

BIENVENUE SUR MON BLOG DÉDIÉ
            AUX FILMS DE ZOMBIES



Les zombies se cachent partout même parfois dans des films improbables. Ce blog a pour objectif de répertorier et de commenter tous les films de morts vivants (ou avec des morts vivants). Je parlerai aussi bien des bons films que des gros nanars et des pires navets.

 

LISTE DE FILMS DE ZOMBIES pour voir tous les articles de films chroniqués ici.

 

 

 

page facebook du blog pour être informé de la parution de nouvelles critiques de films.

 

 

J'espère que vous découvrirez de bonnes pépites du cinéma zombiesque grâce à mon blog.

 

 

 

N'hésitez surtout pas à enrichir ce blog par vos commentaires.

 plus de 4 millions de visites !

depuis le 14/05/2006, date de création

de ce blog sur la plateforme d'allociné

 

 

Et il y a en ce moment      visiteur(s)

 

 

 

 

 

 

 

 

facebook

    PAGE FACEBOOK DU BLOG

 

 

    RSS

 

tuto

    > vidéo youtube

    réalisée par TutoFacileFrance que je remercie