Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
12 juin 2015 5 12 /06 /juin /2015 18:55
maggie

Année: 2015
Réalisé par: Henry Hobson
Avec: Arnold Schwarzenegger, Abigail Breslin, Joely Richardson

l'histoire:

Dans un monde en plein chaos, Une adolescente est infectée par un virus qui transforme lentement les personnes contaminées en zombies cannibales. Au cours de son irrémédiable transformation en zombie, son père reste à ses côtés dans ces moments difficiles.

maggiemaggie

ma ptite critique:


Si vous vous attendez à voir Arnold Schwarzenegger dégommer des hordes de zomblards avec des armes automatiques et des bazookas, je vous demande tout de suite de ne pas aller voir ce film car vous serez obligatoirement déçu.

Il s'agit ici d'un drame zombiesque montrant un Arnold émouvant en père dans un monde qui part en couille décidant de retirer sa fille d'une quarantaine malgré qu'elle soit contaminée par un virus qui va la transformer en zombie.

Le rythme est lent, très lent, très très lent, voir trop mou avec que quelques minis scènes d'action. L'histoire de ce père désemparé devant un choix difficile pour sa fille condamnée est franchement géniale. Mais voilà, ça tire trop en longueur. Un court métrage de 20 minutes aurait été un format plus adapté.

Les acteurs principaux, Arnold Schwarzenegger et Abigail "zombieland" Breslin sont impeccables et émouvants. Dommage que la scène de fin où on va enfin voir Arnold agir face à la maladie de sa fille est gâchée par un écran blanc ultra frustrant.

Bref, ce n'est pas un navet. Les acteurs sont géniaux, l'ambiance de fin du monde dans une Amérique rurale est parfaite et l'histoire est originale MAIS attendez plutôt la sortie dvd de ce film pour le voir dans votre lit ou votre canap avec le pouce constamment posé sur la touche avance rapide si vous ne voulez pas vous endormir ou pire, vous faire grave chier comme moi.

 

ma note:    1 /4

 

 


bande annonce:

22 mai 2015 5 22 /05 /mai /2015 18:50
[rec] 4: apocalypse

Année: 2014
Réalisé par: Jaume Balagueró
Avec: Manuela Velasco, Paco Manzanedo, Ismael Fritschi

l'histoire:

Après l'apparition d'un virus ayant transformé les habitants d'un immeuble en zombies enragés, les survivants dont deux soldats et une journaliste sont mis en quarantaine sur un navire.

[rec] 4: apocalypse

ma ptite critique:

La bonne nouvelle c'est que l'humour pourri du 3ème opus a disparu. Toutefois avec un titre comme "[rec]4: apocalypse", j'espérais un film qui se passe dans un pays ravagé par le virus MAIS non! On revient au bon vieux huis-clos classique. Un bateau a juste remplacé le vieil immeuble des deux premiers films.

Le film n'apporte malheureusement toujours pas de vrai explication sur l'origine du virus mais ca fait plaisir de revoir le personnage de Angela Vidal. L'actrice est toujours aussi parfaite dans son rôle.

L'histoire du film ressemble beaucoup à "alien" et "aliens le retour" avec pas mal d'action pour un dénouement malheureusement sans surprise.

Bref, un bon petit film mais loin du chef d’œuvre original.

 

ma note:     3,5   /4

 

 

 

bande annonce:

 

 

  

1 mai 2015 5 01 /05 /mai /2015 19:25
Wyrmwood : road of the dead

Année: 2014
Réalisé par: Kiah Roache-Turner
Avec: Jay Gallagher, Bianca Bradey, Leon Burchill

Wyrmwood : road of the dead

l'histoire:

La chute de météorites sur terre a transformée la majorité de la population mondiale en zombies. Il n'y a qu'une minorité de gens qui sont restés humains. C'est le cas de Barry qui a perdu sa femme et sa fille dans l'apocalypse. Il n'a alors plus qu'une idée en tête, sauver sa sœur kidnappée par de mystérieux individus portant des combinaisons de combat et des masques à gaz.

Wyrmwood : road of the dead

ma ptite critique:

Vous prenez l'univers de "mad max" avec son lot de voitures modifiées (où l'essence est remplacé ici par du sang de zombies) et un héros ultra vénère tourmenté par la disparition de sa famille.

Wyrmwood : road of the dead

Vous y ajoutez des zomblards omniprésents dont on pourra seulement regretter leur démarche plus drôle qu'effrayante ainsi que de mystérieuses expériences menées par une organisation secrète. Et vous obtenez "wyrmwood", la meilleure réussite zombiesque de ces dernières années selon moi.

Wyrmwood : road of the dead

Les acteurs Australiens sont impeccables. Surtout celui qui joue le pote du héros. Son personnage m'a beaucoup fait rire malgré un univers très sombre. La mise en scène est également soignée avec la constante alternance de scènes d'action, de moments angoissants comme les scènes montrant le début de l'infection et de passages dramatiques.

Wyrmwood : road of the dead

Bref, un vrai chef-d'oeuvre selon moi. Quand vous commencez à visionner le film, vous êtes immédiatement embringué dans cet univers apocalyptiquo-gothique hyper violent. Vivement "wyrmwood 2"!

 


ma note:    4 /4

 

 

bande annonce:

24 avril 2015 5 24 /04 /avril /2015 18:03
bio-cop

Année: 2012
Réalisé par: Steven Kostanski
Avec: Robert Homer, Rick Cordeiro, Marko Balaban

l'histoire:

Suite à une mauvaise expérience, un policier mort-vivant est contraint de prendre du service pour lutter contre la drogue et la violence qui sévissent en ville. Mais la seule chose que veut ce policier en décomposition ne peut pas lui être accordé: une vraie mort !

bio-copbio-cop

ma ptite critique:

 

C'est un super court métrage en forme de fausse bande annonce au look des années 80 que j'ai découvert dans les bonus du dvd Français de "the taint".

 

On se marre bien dans cette variante de "robocop" façon zombie qui ne souhaite qu'une chose: crever. Mais comment mourir quand on est un mort-vivant?

 

Et les autres personnages m'ont beaucoup fait rire aussi en exigeant de lui qu'il soit une sorte de super héros luttant contre le crime.

 

Bref, un bon moment de rigolade que je ne peux que vous conseiller de visionner.

 

 


ma note:    4 /4

 

 

 

le court métrage (en VO):

 

15 avril 2015 3 15 /04 /avril /2015 18:15
thanatomorphose

Année: 2012
Réalisé par: Éric Falardeau
Avec: Kayden Rose, David Tousignant, Émile Beaudry

l'histoire:

Après avoir couché avec son copain, une fille se rend compte qu'elle a un problème. Elle se transforme en morte-vivante. Son corps se décompose rapidement la rendant au fil des jours méconnaissable.

thanatomorphosethanatomorphose

!!! ATTENTION SPOILERS !!!

ma ptite critique:

Je me suis bien fait avoir. En regardant l'histoire de ce film, je m'attendais à une œuvre comme "contracted" mais en plus gore. Fatale erreur!

C'est effectivement bien gore. Ils ont d'ailleurs poussé la décomposition du corps à son paroxysme comme on peut le voir avec l'effroyable cri de terreur qui clôt le film.

Mais à part ça, c'est le vide total. On s’ennuie ferme en regardant l’héroïne déambuler à poils dans son appartement sombre. Elle fait pipi, elle fait à manger, elle se lave, elle nettoie par terre, etc...

L'interaction avec d'autres personnages est limité au strict minimum notamment lors de scènes de sexe bien crades. Et même quand l’héroïne devient violente, les scènes d'action sont d'une mollesse incroyable.

En plus, on a aucune explication ni piste sur l'origine de la maladie qui transforme la fille en morte-vivante. Son copain n'est pas contaminé. Et elle même n'en a rien à foutre, ça ne lui vient pas à l'esprit de contacter un docteur dès les premiers symptômes.

Bref, le film réussi son objectif de nous mettre mal à l'aise mais pour le reste, on se fait grave chier d'où une énorme déception pour ma part. Je regrette vraiment d'avoir acheté ce dvd.

 

ma note:    0 /4

 

 


bande annonce:

Publié par locutus57 - dans navets
commenter cet article

BIENVENUE SUR MON BLOG DÉDIÉ
AUX FILMS DE ZOMBIES

barre

Les zombies se cachent partout même parfois dans des films improbables. Ce blog a pour objectif de répertorier et de commenter tous les films de morts vivants (ou avec des morts vivants). Je parlerai aussi bien des bons films que des gros nanars et des pires navets.

 

Venez visiter ma LISTE DE FILMS DE ZOMBIES pour voir tous les articles de films chroniqués ici. Et n'hésitez pas à laisser vos commentaires.

un compteur pour votre site

 visites

depuis le 14/05/2006, date de création

de ce blog sur la plateforme d'allociné