Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
18 juillet 2017 2 18 /07 /juillet /2017 16:32

 

année: 2017
réalisé par: Roel Reiné
avec: Alan Ritchson, Christina Ochoa, Colin Cunningham

 

 

l'histoire:

 

Dans un monde rétro apocalyptique, une société privée détient tous les pouvoirs. Dans un contexte où les humains se disputent les dernières ressources, une course sanglante est organisée à travers tout le pays. Les voitures roulent au sang humain et l'équipe arrivée dernière de chaque étape est tuée.

 

Lors d'une fête organisée entre deux étapes de la course de sang, Arthur et Grace doivent trouver un remède contre un virus sexuellement transmissible qui transforme les gens en zombies assoiffés de sexe et de sang.

 

 

 

 

ma ptite critique:

 

J'ai déjà dit tout le bien que je pensais de cette série dans ma critique de l'épisode "steel city nighfall" et je n'ai pas changé d'avis. Je kiffe toujours autant cette série complétement folle.

 

L'épisode "the fucking dead" nous montre une MST transformant tous les participants d'une fête en infectés avides de sexe comme dans "frissons" de David Cronenberg.

 

Les scènes de l'orgie sanglante et la chasse des zombies bleutés en quête de chair fraiche à baiser puis dévorer m'a bien fait rire.

 

Bref, encore un épisode complétement fou pour cette série délirante.

 

 

ma note:    4 /4

 

 

 

bande annonce:

 
 
14 juillet 2017 5 14 /07 /juillet /2017 19:07

 

année: 1988
réalisé par: Anthony Hickox
avec: Zach Galligan, Deborah Foreman, Michelle Johnson

 

l'histoire:

Des djeuns bons chics bons genres sont invités à une soirée dans un musée de cire représentant les pires personnages de l'histoire. Quand les djeuns s'approchent trop de ces statues, ils pénètrent dans une autre dimension où ces scènes d'horreur prennent vie pour les tuer.

 

waxworkwaxwork

 

ma ptite critique:

Ça fait longtemps que j'ai découvert et surtout adoré "waxwork 2: perdu dans le temps" mais je n'avais pas vu alors le film original qui est tout aussi prenant et drôle.

Nos jeunes héros bourgeois agaçants traversent plein de scènes horrifiques très bien fichues à travers plusieurs histoires en luttant contre des vampires, momies, loup garous, etc...

Ces scènes sont gores et drôles à la fois. C'est un vrai plaisir de découvrir tous ces petits films à l'intérieur du film. Le moment où une victime à moitié bouffée par des vampires donne des conseils à une blonde écervelée m'a beaucoup fait rire tout comme la gueule du loup garou.

Et à un moment, notre héros se retrouve même dans un monde en noir et blanc reproduisant la scène du cimetière de "la nuit des morts vivants". Les zombies y sont bien fait même si une main morte vivante ressemblant à celle de "evil dead 2" s'est glissée dans le récit.

Cette scène dure peu de temps mais on retrouve aussi des zombies dans la grande bataille finale où tous les monstres de légende et leurs victimes revenues à la vie se foutent sur la gueule avec des petits vieux hyper motivés.

Bref, une belle réussite des années 80 que je ne peux que vous conseiller. Le mélange humour/horreur se marie ici à la perfection.

 

ma note:    4 /4

 

 

bande annonce:

 
 
12 juillet 2017 3 12 /07 /juillet /2017 05:24

 

année: 1975
réalisé par: Frank Roach
avec: Renee Harmon, Lynne Kocol, Thomas McGowan

 

l'histoire:

Un couple de scientifiques aimant faire danser leurs étudiants autour d'un feu de camp pour chanter le désir d'immortalité (et en dénudant les filles), fait revenir à la vie des cadavres par un procédé de cryogénisation. Mais ils souhaitent avancer dans leur recherche tout en tuant les témoins gênants grâce à leurs zombies tueurs.

 

ma ptite critique:

J'ai apprécié le concept de ces zombies congelés sadiques obéissant au couple de scientifiques hippies en quête d'amour et d'immortalité. Les zombies sont créés à partir de cadavres dont les corps sont conservés à une température très basse, ensuite on leur implante une puce bizarre dans le cou et hop, ils deviennent de gentils morts-vivants obéissants même si il y a quelques dysfonctionnement notamment quand ils deviennent de vrais psychopathes kiffant étrangler leurs victimes.

 

Mais si l'idée de départ est sympa, l'enquête d'une fille et de son pote le policier pour comprendre ce qui se passe est trop molle. Et les quelques attaques de zombies disséminés dans le film n'arrivent pas à dynamiser cette œuvre qui souffre en plus d'une mise scène maladroite, d'acteurs qui en font trop (ou pas assez), d'une voix off inutile et de bruitages obsolètes.

 

Bref, un nanar un peu chiant en partie sauvé par le final réussi contenant des scènes glaçantes.

 

ma note:    1 /4

 

 

 

bande annonce:

 
 
7 juillet 2017 5 07 /07 /juillet /2017 17:50

 

année: 2017
réalisé par: James Roday
avec: Alan Ritchson, Christina Ochoa, Colin Cunningham

 

 

l'histoire:

Dans un monde rétro apocalyptique, une société privée détient tous les pouvoirs. Dans un contexte où les humains se disputent les dernières ressources, une course sanglante est organisée à travers tout le pays. Les voitures roulent au sang humain et l'équipe arrivée dernière de chaque étape est tuée.

 

Grace, une belle brune sans pitié et Arthur, un policier forcé de participer à cette course folle sont en retard sur une étape. Ils n'ont pas d'autre choix que de prendre un raccourci qui consiste à traverser Steel City. Une ville maudite évitée par les autres participants car un accident industriel a contaminé l'eau, transformant les habitants en monstres meurtriers.

 

 

 


ma ptite critique:

 

J'ai tout de suite accroché à cette série mélangeant les univers de "mad max", "sang plomb" et surtout "death race" (plus la version avec David Carradine et Sylvester Stallone que celle avec Jason Statham) dans une année 1999 plongée en plein chaos.

 

Dans cette série, les gens trouvés au bord de la route peuvent servir de carburant, ce qui donne des scènes très drôles. Sinon, c'est vraiment la fin du monde avec des cannibales, peu d'essence, des clochards qui braquent des distributeurs d'eau, des robots sadiques et des infectés.

 

Et hormis le héro beau gosse policier trop moralisateur, les personnages de cette série sont complétement tarés. J'adore surtout ici la prestation de Colin Cunningham (déjà mon acteur préféré dans "falling skies") en organisateur de course meurtrière complétement déjanté.

 

Concernant les monstres de cette ville infectée, on les voit très peu car ils ne supportent pas la lumière. On voit surtout les yeux des centaines de zombie/contaminés encerclant notre duo. Mais bien j'ai aimé la façon dont le réalisateur a joué avec les lumières dans les combats dans la ville de Steel City.

 

Bref, un épisode et une série complément folle alternant humour noir, action et gore pour le plus grand plaisir des fans du bis que nous sommes

 


ma note:    4 /4

 

 

 

bande annonce:

 
 
4 juillet 2017 2 04 /07 /juillet /2017 16:56

 

 

titre original: "vicious lips"
année: 1986
réalisé par: Albert Pyun
avec: Dru-Anne Perry, Gina Calabrese, Linda Kerridge

 

 

 

 

l'histoire:

La discothèque à la mode dans l'espace, le Radioactive Dream fait appel à un groupe de Rock féminin nommé les vicious lips pour une prestation le lendemain. Pour ce rendre à ce célèbre club se situant à l'autre bout de la galaxie, le manager des filles prend un vaisseau spatial. Le voyage devait aussi servir aux filles à faire connaissance avec Judy, la nouvelle chanteuse. Mais en voulant éviter une météorite, le vaisseau s'écrase sur une planète désertique. Autre problème, le crash libère un monstre pervers qui était caché dans la soute. Mais à l'extérieur du vaisseau, la situation n'est guère mieux avec un désert aride peuplé de belles blondes nues nymphomanes (menace que le manager du groupe accepte de gérer avec plaisir courage) et aussi d'une bande de punks zombies.

 

pleasure planetpleasure planet

 

ma ptite critique:

 

J'ai récemment parlé du réalisateur Albert Pyun ("adrénaline") que j'apprécie (enfin pas toujours) pour ses films post-apo des années 90. Mais, la découverte de cette comédie musicale rétro futuriste ultra kitsch m'a laissé sur le cul.

 

L'histoire n'a ni queue ni tête avec des délires bizarres et une héroïne qui hallucine tout le temps. Le film multiplie les références à "alien" et la série "perdus dans l'espace" mais les effets spéciaux pourris et les maquillages grotesques nous montre que ce film n'a pas dû couter bien cher.

 

En tout cas, le film est court donc je me suis pas ennuyé. Et je dois avouer que ce festival de n'importe quoi spatial accompagné d'une belle musique venant des années 80 m'a bien fait rire.

 

 

ma note:    2 /4

 

 


extrait musical:

 
 

BIENVENUE SUR MON BLOG DÉDIÉ
            AUX FILMS DE ZOMBIES



Les zombies se cachent partout même parfois dans des films improbables. Ce blog a pour objectif de répertorier et de commenter tous les films de morts vivants (ou avec des morts vivants). Je parlerai aussi bien des bons films que des gros nanars et des pires navets.

 

LISTE DE FILMS DE ZOMBIES pour voir tous les articles de films chroniqués ici.

 

 

 

page facebook du blog pour être informé de la parution de nouvelles critiques de films.

 

 

J'espère que vous découvrirez de bonnes pépites du cinéma zombiesque grâce à mon blog.

 

 

 

N'hésitez surtout pas à enrichir ce blog par vos commentaires.

un compteur pour votre site

 visites

depuis le 14/05/2006, date de création

de ce blog sur la plateforme d'allociné

 

 

Et il y a en ce moment      visiteur(s)

 

 

 

 

 

 

 

 

facebook

    PAGE FACEBOOK DU BLOG

 

 

    RSS

 

tuto

Réalisé par TutoFacileFrance que je remercie