Overblog
Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
29 septembre 2016 4 29 /09 /septembre /2016 16:11
condemned

Année: 2015
Réalisé par: Eli Morgan Gesner
Avec: Dylan Penn, Ronen Rubinstein, Johnny Messner

l'histoire:

Une fille riche fugue avec son petit copain après des disputes entre ses parents. Elle part vivre avec lui, ses amis et pleins de gens bizarres dans un vieux bâtiment de New York qui sert de squat. Mais l'ensemble des produits et déchets toxiques qui finissent dans les égouts vont favoriser l'émergence d'un nouveau virus transformant les contaminés en tueurs enragés.

condemnedcondemned


ma ptite critique:

Le début est réussi, on s'attache vite aux personnages loufoques qui peuplent ce squat. Mais on commence à vite s'ennuyer devant le manque de rebondissement. Et on regrette presque l'apparition des contaminés / zombies au bout de 50 minutes tant ceux ci sont ridicules. Le seul truc original ici c'est que les contaminés s'attaquent entre eux, d'où un joyeux massacre final bien sanguinolent.

Bref, un peu comme le film "blood shed", des personnages sympas et un cadre original mais tout l'aspect horrifique est bâclé. Dommage.

 

ma note:    2 / 4

 

 

 

bande annonce:

Publié par locutus57 - dans navets
commenter cet article
25 septembre 2016 7 25 /09 /septembre /2016 07:18
shock-o-rama


Année: 2005
Réalisé par: Brett Piper
Avec: Misty Mundae, Rob Monkiewicz, A.J. Khan

l'histoire:

Rebecca Raven en a marre de se dénuder dans des films pourris. Elle décide de parler à son producteur qui la vire sans ménagement. Elle part alors se reposer dans une maison en pleine campagne afin de réfléchir sur sa carrière. Mais elle va réveiller accidentellement un mort-vivant affamé de chair humaine. Pendant ce temps là, le producteur et son assistant visionnent des vidéos afin de trouver une actrice à forte poitrine pour remplacer Rebecca.

shock-o-rama


ma ptite critique:

Ce film est divisé en trois histoires horrifiques. Dans la partie principale, on suit Misty Mundae ("lust in the mummy's tomb", "night of the groping dead","bombe raider","the rage",...) interprétant plus ou moins son propre rôle de star de série B érotique qui se rend compte que sa carrière est essentiellement composée de navets peu inspirés. Cette façon de se moquer d'elle même est franchement marrante.

shock-o-rama


Surtout quand on la voit ensuite courir nue pour échapper à un mort-vivant maladroit avant qu'elle prenne une tronçonneuse pour le combattre à la "evil dead".

shock-o-rama


Les deux autres parties du film sont en fait des nanars que visionnent les producteurs. La partie dans la casse automobile où un gros bras décérébré et sa copine doivent combattre un extraterrestre sournois et sadique est également très drôle.

shock-o-rama


Si la dernière partie n'est pas comique, elle est quand même réussie. On y voit dans une grande maison, une dizaine de bombasses rêvant toutes les nuits de monstres qui les massacrent pendant qu'elles sont à poils. Elles ne se doutent alors pas qu'un cerveau mutant géant se nourrit de leurs rêves érotiques au péril de leur vie.

shock-o-rama


Sinon, les maquillages pour le mort-vivant ou pour les effets gore du film sont très beaux avec une mention spéciale pour une scène où une fille se fait littéralement arracher le cœur par une goule exhibitionniste.

shock-o-rama


Bref, ce vibrant hommage à la vieille série B qu'on aime tant (je parle pour moi en tout cas) avec son lot d'acteurs inexpressifs, de monstres aux effets spéciaux à chier (voir la gueule de l'alien ou la bataille de vaisseaux spatiaux) et de plans nichons totalement gratuits est vraiment amusant à voir. J'ai vraiment apprécié cette auto-parodie.

 

ma note:    4 /4

 

 

 

bande annonce:

21 septembre 2016 3 21 /09 /septembre /2016 14:56
cell phone


Également nommé: "cell" ou "signal" ou "el pulso"
Année: 2016
Réalisé par: Tod Williams
Avec: John Cusack, Samuel L. Jackson, Isabelle Fuhrman

l'histoire:

Clay s’apprête à prendre un vol pour rejoindre son fils quand d'un coup, de mystérieuses ondes transforment tous les utilisateurs de téléphones portables en zombies. Il arrive à s'échapper de l’aéroport grâce à Tom avec qui il va lier d'amitié. Les deux hommes vont tenter de fuir la ville pour rechercher le fils de Clay sans se faire massacrer par les hordes de zombies chaque jour plus évolués. Dans leur voyage, ils seront rejoint par d'autres survivants en quête d'un endroit sûr.

cell phone


ma ptite critique:

Ça fait longtemps que j'attends cette adaptation d'un roman de Stephen King ("cellulaire") avec sa critique contre l'utilisation abusive des portables au détriment parfois des contacts humains. J'étais très impatient de découvrir ce film. Mais avant de le voir par moi même, j'ai été un peu refroidi par toutes les critiques négatives que j'ai pu lire sur le net. Alors Je ne sais pas si j'ai des gouts bizarres ou quoi mais en laissant sa chance à ce film, j'ai vraiment passé un très bon moment.

Le début est vraiment impressionnant avec l'aéroport où toutes les personnes en communication téléphonique deviennent simultanément des zombies puis lorsque les gens en panique appellent leur famille ou la police, ils deviennent à leur tour des zombies. Du coup, l'humanité est mal barré avec des survivants peu nombreux qui doivent ensuite faire face à des hordes de zombies se déplaçant en groupe pour chasser les non infectés.

Je peux concevoir que les contaminés de ce film peuvent déconcerter certains fans de zombies traditionnels mais moi j'ai bien aimé l'originalité de ces zombies liés entre eux comme un réseau et se déplaçant de façon comment dire... surprenante. En plus, comme dans "autumn", les zombies évoluent après des mises à jours nocturnes. Et ils ne propage pas l'infection par morsure pour une fois. Mais je ne veux pas trop en dévoiler pour pas gâcher la surprise à ceux qui voudraient visionner ce film.

cell phone


Par contre, j'ai moins apprécié certains éléments qu'on observe souvent dans les œuvres adaptées de King comme "le fléau" ou "le diable des glaces" que ça soit la lutte simpliste entre le bien et le mal, le rapport à la religion et au diable ou les rêves influencés par une puissance supérieure.

Mais bon, j'ai vraiment adoré ce petit film sans prétention. Certaines scènes sont bien pensées comme l'extermination en masse de centaines de zombies orchestré par un mec allergique aux nouvelles technologies interprété par Stacy Keach. Et plus globalement, on ne s'ennuie à aucun moment devant cette traversée d'un monde apocalyptique par des survivants faisant de nouvelles rencontres amicales tout en explosant des zombies à la moindre occasion.

Bref, même si ce n'est pas un chef d’œuvre, j'ai vraiment apprécié "cell phone". Et si vous n'aimez pas, vous pouvez toujours voir (ou revoir) le génial et trop méconnu "the signal" avec des ondes rendant cinglés les gens.

 

ma note:    4 /4

 

 

 

bande annonce:

18 septembre 2016 7 18 /09 /septembre /2016 07:09
toxin


Également nommé: "the enforcer"
Année: 2015
Réalisé par: Jason Dudek
Avec: Taylor Handley, Danny Glover, Vinnie Jones, Margo Harshman

l'histoire:

Un scientifique travaillant pour une société pharmaceutique teste un virus très dangereux sur une petite vieille qui habite seule dans sa baraque afin d’essayer de trouver un vaccin. Personne n'avait prévu que le petit fils de la vieille dame allait débarquer avec sa bande de potes dans cette zone infestée par le virus pour aider à ranger le capharnaüm qu'il y a dans cette vieille maison isolée. Des jeunes commencent ensuite à avoir de graves lésions neurologiques. Un mercenaire doit alors surveiller l’évolution de la contamination et nettoyer le merdier si besoin.

toxin


ma ptite critique:

À ne pas confondre avec l'autre "toxin", ce "toxin" là ressemble plus à "la cabane dans les bois" avec cette histoire de djeuns débarquant innocemment dans une vieille maison isolée pendant qu'au même moment, des scientifiques scrutent leurs moindres faits et gestes comme si ils étaient des rats de laboratoire.

toxin


Sauf que ici, l'intrigue un peu pourrie mène à un complot à l'objectif obscur orchestré par des scientifiques pas crédibles jouant dans un labo avec des spores (vecteurs du virus) ridiculement grands aux effets spéciaux très moches.

Une fois exposé au virus, les contaminés pissent vite du sang par le nez avant de péter les plombs. Certains deviennent agressifs, certains crèvent vite après un délire psychotique alors que d'autres encore résistent assez longtemps à la maladie afin d'aider le héros antipathique (pas vraiment attristé du sort de ses potes) à trouver une solution.

toxin


Le seul réconfort vient du casting des personnages secondaires comme Danny Glover (cumulant les nanars après "2047: the final war") interprétant ici le scientifique fou, Vinnie Jones ("carnage: blood hunt") jouant le mercenaire rigolo, Beverley Mitchell ("saw 2") jouant la copine de la petite amie inexpressive du héros antipathique et surtout C.S. Lee qui joue ici l'assistant du scientifique fou après avoir incarné Masuka, laborantin pervers de la série "dexter" (mon personnage préféré dans cette série).

toxin


Une belle brochette de bons acteurs malheureusement ici peu motivés. En même temps, il n'y a pas de quoi être fier de jouer dans ce nanar. Et les doublages Français n'arrangent pas les choses pour ceux comme moi qui choisissent la VF. Au moins, le film est court, on a pas le temps de s'ennuyer. Et on arrive à s'amuser des nombreuses invraisemblances de ce film.

 

ma note:    2 /4

 

 

 

bande annonce:

14 septembre 2016 3 14 /09 /septembre /2016 06:38
manuel de survie à l'apocalypse zombie

Titre original: "scouts guide to the zombie apocalypse"
Année: 2015
Réalisé par: Christopher Landon
Avec: Tye Sheridan, Logan Miller, Joey Morgan


l'histoire:

Trois scouts étant la risée de leurs camarades et une belle blonde aux grandes jambes s'unissent pour sauver les derniers survivants d'une ville envahie de zombies.

manuel de survie à l'apocalypse zombie


ma ptite critique:

Encore une comédie de zombies pour ados au concept peu original. Mais cette fois, j'ai trouvé qu'il y avait le petit truc en plus. Il y a toujours les éternels ados incompris qui ne pense qu'à baiser et voir des nichons même quand ils sont encerclés de zombies mais les gags s'enchainent avec efficacité entrecoupés par des moments de bravoure avec éclatages gore de zombies en prime. Certaines scènes sont très drôles comme celle avec les chats zombies ou l'intro expliquant comment le virus s'est échappé d'un labo. Bref, une vraie réussite pour moi même ce film ne révolutionnera pas la genre, vous passerez quand même un très bon moment.

 

ma note:    4 /4

 

 

 

 

bande annonce:

BIENVENUE SUR MON BLOG DÉDIÉ
            AUX FILMS DE ZOMBIES



Les zombies se cachent partout même parfois dans des films improbables. Ce blog a pour objectif de répertorier et de commenter tous les films de morts vivants (ou avec des morts vivants). Je parlerai aussi bien des bons films que des gros nanars et des pires navets.

 

LISTE DE FILMS DE ZOMBIES pour voir tous les articles de films chroniqués ici.

 

 

 

page facebook du blog pour être informé de la parution de nouvelles critiques de films.

 

 

J'espère que vous découvrirez de bonnes pépites du cinéma zombiesque grâce à mon blog.

 

 

 

N'hésitez surtout pas à enrichir ce blog par vos commentaires.

un compteur pour votre site

 visites

depuis le 14/05/2006, date de création

de ce blog sur la plateforme d'allociné

 

 

Et il y a en ce moment      visiteur(s)

 

 

 

 

 

 

 

 

facebook

tuto

Réalisé par TutoFacileFrance que je remercie